Le certificat Let's Encrypt® atteste que vos données sont correctement cryptées

Large gamme de filtres à hottes

Téléchargez la brochure

Catalogue robinets 3 voies PARK

Filtres & Carafes filtrantes

Filtres compatibles pour carafe Brita Maxtra et Classic

Le savon de votre enfance - Provendi

Savon écolier mural

Robinets 3 voies pour eau purifiée

Produits d'entretien

Entretien - Nettoyage et Désinfection pour osmoseur et adoucisseur

Filtres à air VMC Double Flux 24/03/2020

  • Filtres à air VMC Double Flux

LA FILTRATION VMC DOUBLE FLUX - VENTILATION MECANIQUE CONTROLEE :

Les filtres VMC ont une double fonction : ils permettent l’assainissement de l’air ambiant et la protection de l’équipement par la préfiltration du moteur et des conduits de la VMC en limitant ainsi son encrassement prématuré.
Un filtre encrassé augmente la consommation électrique, et entraine une baisse d’efficacité en faisant obstruction au passage de l’air, voir des dysfonctionnements de la VMC.
Le filtre est à changer tous les 6 mois à 1 an, en fonction du type de logement et de sa situation.

 

FONCTIONNEMENT D’UNE VMC DOUBLE FLUX

À la différence du simple flux, la VMC double flux ne requiert pas l’installation d’entrées d’air au-dessus des fenêtres.
La VMC double flux comporte deux systèmes de gaines indépendants : un pour récupérer l’air frais de l’extérieur et l’insuffler dans le logement, l’autre pour aspirer l’air vicié du logement. Les deux flux d’air passent ensuite sans se mélanger dans un échangeur thermique. Celui-ci permet de récupérer la chaleur de l’air sortant pour réchauffer l’air entrant.

 

 

 Principe de la vmc double flux

 

Le dispositif du By Pass :

Il mesure 3 paramètres au niveau du caisson : la température extérieure, la température intérieure (air extrait) et la température de consigne (température de confort réglée par l'utilisateur). Cette option ajuste le fonctionnement de l’échangeur selon la température sélectionnée.
Ainsi, la VMC double-flux équipée d’un « by-pass » permet de bénéficier d’un air frais en été : l’air neuf et frais de la nuit passe directement dans le logement sans passer par l’échangeur et ne sera donc pas réchauffé par l’air vicié chaud extrait du logement.
À l'inverse, il permet également de récupérer de la chaleur gratuite en mi-saison en insufflant l'air chaud dans votre logement directement après avoir été filtré.


LES FILTRES DE VMC DOUBLE FLUX

Les classes de filtres qui concernent les VMC sont en général les G4, M5 et F7. Au-delà de F7, il s'agît surtout d'applications très spécifiques telles que les systèmes de filtration dans le domaine hospitalier ...


Filtres M5 (ou F7 pour les personnes allergiques) :
- D’insufflation pour les entrées d'air : filtrage haute efficacité de l'air neuf en entrée


Filtres G4 :
- Pour les bouches d'extraction : filtrage de l'air pollué à la sortie (pour protéger l'échangeur en évitant son encrassement)
- OU préfiltre d'insufflation (protection du filtre principal M5 ou F7 pour prolonger son efficacité)

 

NORMES POUR LA FILTRATION DE L’AIR

Ancienne norme EN 779

Un filtre appartient à une catégorie ou à l'autre en fonction de son efficacité moyenne à retenir des particules de 0,4 µm :
Le chiffre donne l'efficacité : plus il est élevé et plus la classe de filtration est forte.
Filtres grossiers : G1, G2, G3, G4 pour les grosses particules. (Efficacité de filtration moyenne : moins de 40 % des particules de 0,4 µm)
Filtres moyens : M5, M6 pour les particules moyennes. (Efficacité de filtration moyenne : entre 40 % et 80 % des particules de 0,4 µm)
Filtres fins : F7 à F9 pour les particules fines. (Efficacité de filtration moyenne : plus de 80 % des particules de 0,4 µm)

 

Nouvelle norme ISO 16890

Classement en fonction de l’efficacité sur les 3 tailles de particules fines PM1, PM2,5 et PM10.
La norme exige qu’un filtre ait une efficacité minimum de 50% suivant la taille de particule visée :
Les filtres à air sont ainsi divisés en 4 groupes :
ISO ePM 1 : Particules fines dont la taille est inférieure à 1 μ (micron) = 0,001 mm (= PM1)
Le filtre doit retenir au moins 50% de particules fines PM1 (Nanoparticules, virus, gaz d’échappement)
ISO ePM 2,5 : Particules fines dont la taille est inférieure à 2.5 μ = 0,0025 mm (= PM2.5)
Le filtre doit retenir au moins 50% de particules fines PM2. (Bactéries, champignons et les spores de moisissure, pollen, poussière de toner)
ISO ePM 10 : Particules fines dont la taille est inférieure à 10 μ = 0,01 mm (= PM10)
Le filtre doit retenir au moins 50% de particules fines PM2. (Pollen, poussière de désert)
ISO grossier : Ces filtres à poussières grossières retiennent moins de 50 % de PM10. (Sable, cheveux)

 

En haut